Notre Action Pour la recherche

Pour la recherche.

Nous finançons le développement des projets de recherches cliniques et biologiques ainsi que les essais thérapeutiques, particulièrement dans les traitements de seconde ligne (après rechute). Ces projets sont au préalable validés par un conseil scientifique indépendant.

Nous donnons aux 47 centres de cancérologie pédiatrique les même moyens de guèrir de plus en plus d’enfants et de guérir mieux, c’est-à-dire avec le moins de séquelles possibles.

Nous aidons la Société Française de lutte contre le Cancer et les leucémies de l’Enfant et de l’adolescent (SFCE) à se structurer en finançant des postes d’attachés de recherche biologique, ainsi qu’un poste de médecin coordinateur scientifique.

Nous participons au financement de la création d’une plateforme de communication par vidéo conférence, pour des réunion bimensuelles, permettant aux médecins de confronter à distance les diagnostics et traitements les mieux adaptés.

Nous participons au financement de la création de la grande tumorothèque nationale des cancers pédiatriques. Projet Biocap (depuis 2010)

Nous développons un nouveau type de financement : le Fast Track, par l’attribution de 121 000€ sur 4 ans à un projet, puis de 157 000€, avec le soutien et le partenariat du groupe APICIL depuis 2011.

Nous finançons des nouveaux programmes de médecine personnalisée, au niveau national et européen au travers du Projet MAPPYACTS. Mené sur 3 ans auprès de 300 jeunes patients atteints d’une tumeur résistante aux traitements, MAPPYACTS a pour objectifs d’étudier le profil génomique des tumeurs et de proposer un traitement adapté selon le profil moléculaire.

Le partenariat avec la SFCE

Enfants Cancers Santé, un partenariat avec la SFCE au service des enfants et de la recherche

Les cancers de l’enfant et de l’adolescent représentent en France, 2500 nouveaux cas par an soit moins de 1% des cancers observés dans l’ensemble de la population. Ces cancers ont des spécificités, liées à leur type et leur âge de survenue, qui ne sont pas les mêmes que celles observées en cancérologie adulte (majoritairement représentées par les carcinomes du sein, de la prostate, du colon et du poumon).

Les stratégies thérapeutiques basées sur la recherche clinique et les essais thérapeutiques ont permis ces dernières années d’améliorer considérablement les résultats notamment dans le domaine des leucémies, des lymphomes et de nombreuses tumeurs mais il persiste une grande disparité de chances de guérison et les patients présentant une rechute de leur maladie ont encore un pronostic sombre le plus souvent. C’est la raison pour laquelle les efforts de la recherche doivent se poursuivre sous tous ces différents aspects.

« Enfants Cancers Santé » a soutenu de nombreux projets dans le domaine de la recherche en cancérologie pédiatrique en partenariat avec la SFCE et ce depuis maintenant plus de 10 ans.

La sélection des projets soutenus se fait par l’intermédiaire de 2 appels d’offre annuels lancés par le conseil scientifique de la SFCE qui adresse chacun des projets à 2 experts l’un français l’autre étranger afin de pouvoir de la façon la plus objective possible soutenir les projets les plus intéressants.

« Enfants Cancers Santé » et la SFCE soutiennent des projets de plusieurs types :

  1. Des projets dits « structurants »
  2. Des projets de recherche clinique
  3. Des projets de recherches plus fondamentaux

A titre d’exemple, ces dernières années, « Enfants Cancers Santé » a ainsi permis de soutenir 3 projets structurants qui ont permis d’améliorer la prise en charge des enfants sur l’ensemble du territoire.

  • Il s’agit de la mise en réseau « sécurisé et compatible » des services d’imagerie des différents centres de cancérologie pédiatrique français. Ce projet conduit par le Dr Brisse permet ainsi de pouvoir bénéficier de l’expertise des radiologues pédiatres concernés par ce sujet très spécialisé.
  • Le projet GENOP coordonné par le Pr Anne Jouvet a permis de proposer une relecture histologique de l’ensemble des tumeurs cérébrales, projet indispensable à la prise en charge homogène sur l’ensemble du territoire de ces tumeurs difficiles à classer ;
  • enfin le projet maladie résiduelle et stratification des leucémies aigues de l’enfant a été soutenu par l’emploi de personnel à l’hôpital Robert Debré et au centre hospitalier universitaire de Toulouse permettant de proposer des analyses biologiques systématiques afin de mieux stratifier et coordonner les résultats là encore concernant l’ensemble des enfants du territoire.

En ce qui concerne la recherche clinique, Enfants Cancers Santé a soutenu ces dernières années de nombreuses initiatives par exemple l’essai de phase II des anticorps anti-GD2 traitement innovant des neuroblastomes métastatiques.

La Fédération ECS soutient la mise en place de l’essai EuroEwing 2012 qui porte sur le mode de traitement initial et de consolidation des enfants et adolescents atteints de tumeurs d’Ewing (deuxième cancer primitif osseux).

Dans le domaine de la recherche biologique Enfants Cancers Santé participe actuellement au projet MAPPYACTS. Ce projet a pour but de déterminer chez 300 enfants atteints de tumeur en rechute ou de leucémie au moment de la rechute, un profil extensif de données biologiques basé sur l’analyse du matériel tumoral et ce dans un temps donné (données disponibles dans un délai de 3 semaines) afin de pouvoir identifier la présence dans ces tumeurs des cibles thérapeutiques ce qui justifierait une nouvelle stratégie thérapeutique.

Au total, aujourd’hui, Enfants Cancers Santé participe d’une part à des projets qui permettent d’offrir à l’ensemble des enfants une égale expertise, d’autre part à des projets qui permettent aux patients atteints des formes les plus graves de cancer de bénéficier de nouveaux traitements en cours d’évaluation et dont on espère une amélioration de la survie et des chances de guérison. Enfin ECS soutient des projets plus biologiques et fondamentaux conduisant à mieux comprendre ces maladies et donc d’envisager de nouveaux traitements notamment dans le domaine de l’immunothérapie et des thérapies ciblées.

Judith Landman-Parker Service d’hématologie et d’oncologie pédiatrique Hôpital A Trousseau Paris
Jean Michon Président de la SFCE
Dominique Valteau Présidente du conseil scientifique de la SFCE