Violette Gitton

Jeune réalisatrice rennaise, j'ai découvert ma passion pour le cinéma il y a peu de temps, et j'aime qualifier cette prise de conscience de « révelation ». Je n'ai jamais réellement appris méthodiquement comment réaliser un film, je n'ai jamais eu de véritable tuteur, j'ai découvert cet univers tout simplement en pratiquant autant que je le pouvais. C'est donc en réalisant mon premier court-métrage Papo à partir d'une nouvelle écrite l'an passé, que les mots comme "scénario", "plan de travail", "dépouillement" ou "étalonnage" prennent leur sens.

Parallèlement à ce projet qui me prendra 5 mois en tout, je rentre dans l'association Libero, à Rennes, permettant chaque année à un groupe de 15 adolescents de réaliser un court-métrage. Parmi les jeunes de l'association, je rencontre une bande d'amis passionnés et motivés, avec qui nous créons Black Sheep, notre Junior Association avec laquelle nous signons aujourd'hui nos films. Tête-Bêche est un projet que je mène depuis août 2014, largement connoté personnellement et qui m'est très cher. J'ai alterné cette année entre la préparation de ce tournage et le lycée, où je suis en seconde en section Abibac.

Violette Gitton

Pour en savoir plus