Concerts de Longpont et Paris : 21 000 euros pour la Recherche

Aucune Vidéo pour cet article !

Lettre ouverte à celles et ceux qui ont apporté leur concours à la réussite de ces deux soirées de concerts donnés le samedi 26 novembre 2016 en la Basilique de Longpont et le dimanche 27 novembre 2016 en la Cathédrale Saint-Louis des Invalides à Paris.

 

En ce lundi 28 novembre le ciel de Paris est d'un bleu lumineux.

Et pourtant, perceptible seulement par les initiés, perdure un petit nuage duquel nous aurons beaucoup du mal à redescendre.

Le week-end avait bien commencé avec nos retrouvailles au concert de Longpont et ces échanges particulièrement sympathiques et amicaux autour d'un buffet.

Il était déjà difficile de se quitter. Pourtant ce n'était pas très sérieux, une longue journée nous attendait.

Dimanche, dans ce cadre grandiose et prestigieux des Invalides, les habituelles surprises de dernière minute furent au rendez-vous, et puis ce fut l'état de grâce. Place à la musique et à l'émotion qu'elle seule peut susciter.

Certes la cathédrale est superbe, certes l'Adagio de Barber et le Requiem de Mozart nous transportent, mais que dire de l'interprétation magistrale qui en fut donnée?

Orchestre, chorales, solistes et leur chef tout fut en parfaite harmonie, une harmonie ressentie par tous.

Dans ce lieu, à l'acoustique exceptionnelle, puissance, finesse et légèreté s'accordaient pour provoquer chez le spectateur une émotion d'une rare intensité.

Le public ne s'y est d'ailleurs pas trompé. Nous n'avions jamais vécu un tel enthousiasme et une "standing ovation" aussi longue.

Que dire ensuite des commentaires exprimés à l'issue du concert, émouvants, dithyrambiques.

Mais que dire aussi des regrets exprimés, teintés  d'incrédulité : ce n'est pas possible, ce n'est pas la dernière fois...

De très nombreux spectateurs sont restés aussi longtemps, très longtemps, avec ce besoin d'exprimer leurs sentiments et de partager leurs émotions.

 

Un très grand merci à Christine, à Emilie, Lise-Eléonore, Patrick, Raphaël, à l'Ensemble Instrumental Les Epicuriens, à l'Ensemble Vocal Cant'Ouvèze, à l'Ensemble Vocal Christine Paillard pour avoir su conjuguer si bien leurs talents au service de la musique mais également au service des enfants et adolescents touchés par les cancers ou les leucémies.

 

C'est un plaisir, pour terminer, d'évoquer le bilan de ces manifestations.

Grace à vous, et à la présence de sponsors, dont l'Ensemble Vocal Christine Paillard, nous avons pu réaliser, sur les deux concerts, un bénéfice d'environ 21 000 euros.

Cette somme participera au financement des recherches réalisées au sein de la SFCE, qui regroupe les 30 centres de cancérologie pédiatrique de France, afin de Guérir plus et de Guérir mieux les enfants touchés par le cancer.

Nous n'oublierons jamais la très grande émotion et l'immense bonheur que vous nous avez offerts en partage.

Je reprendrai, une fois encore, cette citation de Denis Diderot qui me semble tellement bien adaptée à cette situation :

"L'homme le plus heureux est celui qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres".

À l'issue de ce week-end, nous avons acquis le droit d'être, tous ensemble, infiniment heureux.

Guy MOLLET

Président d'Enfants et Santé Île-de-France

Ajouter un commentaire