Si vous ne pouvez pas regarder une rose...

Guy Mollet

Résumé :

Nathalie vient d'avoir dix ans. Derrière ses grands yeux bleus de poupée se cachent une force de caractère et un amour passionné de la vie, hors du commun.
Élève brillante, elle veut goûter à tout : dessin, peinture, poterie, initiation à l'athlétisme, ski de piste, ski de fond, randonnées pédestres, solfège, flûte à bec, harpe, danse classique, claquettes, photographie...puis faire du cheval, devenir actrice, non plutôt comédienne...
Débordante d'énergie, elle voudrait vivre dans un pays sans nuit, car, pour elle, la nuit est une perte de temps. Peut-être a-t-elle l'intuition que sa vie va être très courte ?
En octobre 1980, touchée par un cancer particulièrement rare et violent, son univers bascule.
Elle lutte contre le crabe durant neuf mois, avec un courage inouï, puis, une nuit de solitude, elle comprend que ce combat trop dur est surtout sans issue...

Si vous ne pouvez pas regarder une rose...

Parue le 6 Août 2014
Auteur Guy Mollet
Edilivre

Acheter ce livre
Partager

A propos de l'auteur :

Professeur d'ENSAM, Guy Mollet enseigne à l'ENS de Cachan jusqu'en 2004. Il organise, en 1985, avec le bureau des élèves et le service de cancérologie pédiatrique de l'IGR, un colloque sur le thème « les enfants touchés par le cancer et la société ».
En décembre 1989, il participe, avec son épouse et une vingtaine de familles, à la création de l'association de parents de l'IGR : ISIS. Il en devient président en 1991. En 1992, pour accompagner une de ses étudiantes touchée par une leucémie rare, il participe avec elle, le bureau des élèves et France Greffe de Moelle, à la création du challenge « Grandes Écoles - France Greffe de Moelle » destiné à promouvoir le don de moelle osseuse. En tant que président d'ISIS, il a de nombreux contacts avec les Lions Clubs de la région Île-de-France Est. En 1994, cette région soutient massivement ISIS. En 1995, le gouverneur du District Île-de-France Est, Pierre Maclair, mobilise les Lions afin de financer deux activités de recherche clinique au sein du service de cancérologie pédiatrique de l'IGR.
Ce mouvement donne naissance, en 1998, à Enfants et Santé, association que l'auteur intègre en 2000 avec son épouse. En 2002, il devient, à sa création, président de l'association régionale Enfants et Santé Île-de-France, adhérente de la Fédération Enfants et Santé. Cette fédération, reconnue d'utilité publique, a une double vocation : • Informer le public sur les cancers de l'enfant ; • Aider à la recherche pratiquée dans les trente centres de cancérologie pédiatrique de France, réunis au sein de la SFCE (Société Française de lutte contre les Cancers et les leucémies de l'Enfant et de l'adolescent).