Service & appel gratuits

0 800 600 508

Témoignage d'une victoire

Virginie Gandemer

Présidente de la SFCE (Société Française de Lutte contre les Cancers et les Leucémies de l'Enfant et de l’Adolescent)

virginie gandemer
Pr Virginie GANDEMER

« Enfants Cancers Santé est l’association qui a le plus soutenu la SFCE »

« La SFCE est la seule société savante à regrouper l’ensemble des professionnels de santé dédiée à la compréhension et au suivi des cancers et leucémies de l’enfant. Outre, pro-mouvoir la recherche clinique et fondamentale et assurer la formation et l’enseignement des équipes soignantes, notre mission est d’assurer la qualité des soins des enfants et adolescents atteints de cancer et leucémie. Très vite, Enfants Cancers Santé, qui reversait l’ensemble des dons récoltés à la recherche, a été notre interlocuteur privilégié. La Fédé-ration a participé à la structuration de la recherche de la SFCE par exemple en finançant des attachés de recherche clinique, puis en soutenant financièrement les appels à projet SFCE. 

Aujourd’hui, Enfants Cancers Santé est l’association qui a le plus soutenu la SFCE avec environ 10 millions d’euros alloués pour les projets de recherche depuis 15 ans. Il s’agit pour nous d’un partenariat très étroit et presque affectif : Enfants Cancers Santé existait déjà quand la SFCE a été créée en 2003 sous sa forme actuelle. Notre objectif aujourd’hui est que Enfants Cancers Santé soit de moins en moins impliquée sur la structuration de la SFCE pour se concentrer sur les projets de recherche. Car plus que jamais, la recherche, qu’elle soit fondamentale, translationnelle ou clinique, doit être soutenue : les coûts ont explosé et les finances publiques ne nous suivent pas, ce qui ne nous rend pas compétitifs. C’est pourquoi ces co-financements de projets soutenus par Enfants Cancers Santé – environ six sur dix par an – sont importants. Sur la quantité de projets jugés excellents, certains avortent, d’autres ne trouvent pas de financement et partent se réaliser à l’étranger…

Enfin, ce partenariat participe à la communication grand-public sur les cancers de l’enfant. Les gens tendent à penser que les cancers pédiatriques sont les mêmes que les cancers des adultes alors qu’ils sont intrinsèquement différents tout comme les besoins des enfants. »